CEPF

A mi-chemin, évaluation du CEPF : les succès et les défis

DSC_9728[1] Déjà à la moitié du parcours !

Le Critical Ecosystem Paratnership Fund (CEPF) a tenu le 11 février 2015 une réunion pour évaluer ce qui a déjà été réalisé et discuter des défis qui entraveraient toujours sa mission.

Trois objectifs ont principalement été au cœur de l’entretien :

  • Permettre aux parties concernées d’évaluer l’investissement du CEPF sur le terrain et de discuter des défis à l’horizon
  • Donner l’opportunité aux organisations concernées d’échanger leurs points de vue et leur expérience à ce niveau
  • Elaborer un rapport portant sur les discussions qui sert d’évaluation du CEPF à l’échelle méditerranéenne

Un parterre d’experts du domaine a braqué les projecteurs sur les obstacles, principalement d’ordre politico-sécuritaire, entravant toujours la mise en œuvre des projets en vue. Le conflit en Syrie a été mentionné et, par conséquent, la difficulté d’accès aux zones frontalières, en raison du manque de sécurité, a fait tête de liste des défis. Dans ce même contexte, le changement fréquent de ministères concernés a figuré parmi les principales causes attardant l’application de certains projets ainsi que l’absence de cadres légaux et législatifs aux projets.

Egalement, le manque de sensibilisation parmi les citoyens, à l’égard de la biodiversité, a été pris en considération. EDSC_9653[1]n effet, un large spectre de difficultés empêche toujours les citoyens de changer d’opinion et de comportement vis-à-vis de la nature.

Il a ainsi été agréé de compter davantage sur l’élargissement du public concerné par de tels projets et de l’implication d’un plus grand nombre de citoyens et d’ONG à travers l’adoption, entre autres, d’engins de communication différents, conformément aux groupes visés, d’illustrations et de courts messages etc…

Print Friendly

Comments